Les coûts de production de l'énergie de sources renouvelables en 2020: Résumé


June 2021
ISBN : 978-92-9260-348-9

Au cours de la décennie allant de 2010 à 2020, les énergies renouvelables sont devenues le choix par défaut, au plan économique, pour les nouvelles installations de production électrique. Au cours de la même période, la compétitivité du solaire (solaire à concentration et solaire photovoltaïque à grande échelle) et de l'éolien offshore s'est alignée à celle de l’éolien terrestre. Le coût de ces énergies s'inscrit désormais dans la même fourchette que celui des nouvelles installations alimentées par des combustibles fossiles, hors subventions. En effet, la tendance est non seulement à ce que les énergies renouvelables concurrencent les combustibles fossiles, mais aussi à ce qu'elles les dépassent de manière significative, lorsque de nouvelles capacités de production d'électricité sont nécessaires.

Entre 2000 et 2020, la puissance installée de par le monde pour la production électrique à base d’énergies renouvelables a été multipliée par 3,7, passant de 754 gigawatts (GW) à 2 799 GW. La forte baisse des coûts grâce à des technologies en constante amélioration, des économies d'échelle, des chaînes d'approvisionnement compétitives et un renforcement de l'expérience des équipes chargées de leur mise en place en sont les principales raisons. Les coûts de l'électricité produite à partir de l'énergie solaire photovoltaïque à grande échelle ont plongé de 85 % entre 2010 et 2020.

Parmi les autres principales conclusions, il faut citer :

  • En 2020, le coût moyen pondéré global de l'électricité (LCOE) résultant de l'ajout de nouvelles installations d'énergie éolienne terrestre a baissé de 13 % par rapport à 2019. Sur la même période, le LCOE de l'éolien offshore a baissé de 9 % et celui du solaire photovoltaïque à grande échelle de 7 %.
  • Les coûts de production d'électricité à base de sources renouvelables ont fortement chuté au cours de la dernière décennie, grâce à l'amélioration constante des technologies, aux économies d'échelle, à des chaînes d'approvisionnement compétitives et au renforcement de l'expérience des équipes chargées de leur mise en place. Les coûts de l'électricité produite à partir de l'énergie solaire photovoltaïque à échelle industrielle ont plongé de 85 % entre 2010 et 2020.
  • Le coût de l'électricité d'origine solaire et éolienne est tombé à des niveaux remarquablement bas. Depuis 2010, à l'échelle mondiale, c'est un total 644 GW en énergies de sources renouvelables qui a été installé. Chaque année, les coûts estimés ont été inférieurs à ceux de l'option fossile la moins onéreuse. Dans les économies émergentes, les 534 GW supplémentaires qui ont été ajoutés, à un coût inférieur à celui de la production de sources fossiles, feront baisser la facture globale de production d'électricité ; cette année, jusqu'à 32 milliards de dollars seront ainsi économisés.
  • Les nouveaux projets solaires et éoliens mettent sur la touche les centrales électriques au charbon. Ce phénomène s'accentue et concerne aujourd'hui même les moins chères et les moins durables de ces centrales existantes. L'analyse menée par l'IRENA laisse à penser que, pour 800 GW de capacité existante au charbon, les coûts d'exploitation sont plus élevés que ceux de la production de sources solaire photovoltaïque ou éolienne terrestre à grande échelle industrielle, tout en prenant en compte les coûts d'intégration fixés à 0,005 USD/kWh. Le remplacement de ces centrales au charbon réduirait les coûts annuels du système de 32 milliards d'USD et ferait baisser les émissions annuelles de CO2 d’environ 3 gigatonnes.

Le programme d'analyse des coûts de l'IRENA a récolté et analysé les données portant sur les coûts et la performance des technologies de production d'électricité à base de sources renouvelables depuis 2012. Ce rapport se base principalement sur deux sources de données pour évaluer le coût et la performance : la base de données de l'IRENA sur les coûts des énergies renouvelables et des bases de données de l'IRENA sur les enchères et les contrats d'achat d'électricité. Cette année, pour la première fois, le rapport comprend également un état des lieux des données de l'IRENA concernant le coût du stockage d'énergie sur batteries derrière le compteur et des technologies solaires thermiques pour le chauffage industriel.

Outre une analyse des tendances générales en matière de coûts et des facteurs qui les influencent, le rapport s'intéresse en détail aux composantes de ces coûts. L'analyse s'est penchée sur environ 20 000 projets de production d'électricité de sources renouvelables à travers le monde ainsi que sur les données de 13 000 enchères et contrats d'achat d'électricité en rapport avec les énergies renouvelables.